Le Tramway de Voiron à Charavines et de Charavines à Vienne (C.E.N.) 1891-1936.- La Murette

Cliquez sur les gares et arrêts pour ouvrir des pages avec plus de détails
    
CEN MAP


22/02/10
Note du Webmaster.
J'ai eu le bonheur de recevoir le message suivant récemment. J'avais envie de le partager avec vous.

"Ma grand'mère était "le" chef de gare de La Murette. L'un des deux hommes en bras de chemise devait être mon grand père ; il exerçait le métier de charron et tonnelier. Ma grand'mère allumait tous les soirs, sauf quand il faisait jour la lanterne a gaz de pétrole, seule lumière dans le village."
André SOULIER


La Murette


Cliquez sur les images pour les agrandir!
 
En quittant Réaumont par la route de La Murette, on passe devant des rails de l'ancien tramway qui sont entreposées contre le talus. Le tram suivait cette route. Après un virage à droite et une longue épingle à gauche, il rejoignait la route de Voiron au Grand Lemps: la D520. Maintenant, il y a un rond-point. Après plusieurs centaines de métres, on retrouve la gare CEN dans son état original.
     
 
Voilà la gare de la Murette: maintenant sur la photo de gauche et il y a une centaine d'années à droite. Pas de grand changement si on fait abstraction des voitures.
      
 
L'équerre qui tenait la lampe à gaz en fer forgé est toujours là sur la façade de la gare à gauche! Sur la carte postale ancienne précédente, on voit une échelle posée contre cette équerre. Sans doute le chef de gare devait monter sur cette échelle chaque soir pour allumer la lampe. Après son passage dans le village et son arrêt au bout du plateau de Saint Blaise du Buis, le tram devait commencer la descente dans la vallée de la Fure par le chemin de gauche dans la dernière photo.
     
Page précédente- Saint-Cassien, Réaumont
Page suivante-  La Ravignhouse 
Retour page intro. tramways du bas-Dauphiné Retour page d'accueil principale

Sites Internet visités: Livres et documents consultés: